Splendide glissade vers le pire

La commission d’enquête du Sénat a livré les conclusions de son rapport, vendredi [18 septembre 2020], sur la gestion des autoroutes, dont les concessions ont été privatisées en 2006.

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

Qu’est-ce que Blagnac (Haute:Garonne), Hambourg (Allemagne), Getafe (Espagne) et Broughton (Royaume-Uni) ont en commun?

  • La crise sanitaire en présence est-elle de nature à provoquer des bouleversements durables sur la scène énergétique mondiale ?

Préambule. Il nous semblerait déplacé de faire une quelconque remarque à celui (demain à ceux) qui a quitté, qui quitteront, le service public pour postuler dans le privé. La privatisation du rail puisque c’est de ça qu’il s’agit dans cet article nous amène à nous poser plusieurs questions notamment sur la sécurité dans les transports ferroviaires a venir.

La crise sanitaire se révèle être une expérience politique inédite. De larges pans de la société se sont mis en mouvement : auto-organisation, solidarités et initiatives multiples. Cette réappropriation d’enjeux très politiques déborde les acteurs institutionnels et les forces classiques.

Après autant de verbiage, la prolongation du confinement, bien évidemment selon que l’on soit pour une ouverture sociale ou pour la continuité d’une activité financière néolibérale, le discours d’Emmanuel Macron après un peu de réflexion s’apparente quand même à une campagne présidentielle qui se prépare dès aujourd’hui.

La tribune : Question – Quelle est l’ampleur du choc économique dans l’Union européenne ?

A l’heure où les tarifs des péages vont (encore) augmenter, l’ancien député PS de l’Indre, Jean-Paul Chanteguet, a confié à « Sud Ouest » (02/02/2020) ses meilleurs souvenirs d’ex-spécialiste des sociétés autoroutières.

Petit à petit des révélations parviennent aux oreilles des Français concernant l’embrouille autour de la vente de l’aéroport de Toulouse. ADP sera-t-elle la prochaine ???

Et bien évidemment c’est très compréhensif dans la mesure où ce gouvernement affichant une surdité patente, n’entend rien faire pour la solidarité.

L’art et la manière de dégager les responsabilités. Certes énumérées comme le fait le rapport la SNCF ne serait pas « directement » impliquée dans l’accident du TER dans les Ardennes. Sauf que deux points ne sont pas relevés.

Le droit de retrait dans le cas présent, est d’abord un appel au secours des conducteurs. C’est bien et uniquement pour dénoncer le manque de sécurité des usagers qui est exprimé, du fait du mauvais entretien du réseau ferré et celui de la suppression d’un contrôleur accompagnant le conducteur … MC

La revue « Le Point » a souvent des articles « choc ». Ils sont le reflet d’une pensée au minimum droitière, voire plus, de l’actualité, du management gouvernemental, de la société. L’article qui suit est posté à titre d’information et ne reflètent en aucune manière la pensée de l’administrateur de ce blog, sans pour autant dire, qu’il n’y a pas des problèmes cultuels à résoudre dans notre pays. MC

L’opération d’Élisabeth Borne (au demeurant décidé par le gouvernement tout entier) dans son projet de loi programme n’est rien d’autre que de réaliser des économies de l’État en faisant payer les trajets transport publics soit par les entreprises, soit par les salariés, retraités etc. MC

L’information est parfois là où on ne l’attend pas, ainsi un article sur un «volet social» trouvé dans le journal « La Croix », signé de Michel Waintrop, semble refléter au plus près, les raisons de la grogne latente depuis des mois, dans le transport ferroviaire, arrive maintenant à éclosion.