La chute brutale du courrier menace les missions de service public de La Poste.


Après avoir largement incité les entreprises à utiliser Internet, tancé les services publics à utiliser les réseaux, obligé les citoyens français à s’équiper en matériel informatique, un de ses représentants de l’État s’étonne de la désaffection du courrier par le service public (d’ailleurs n’est-ce pas plutôt ex service public qu’il faudrait le dénommer !) … – MC

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

La crise sanitaire se révèle être une expérience politique inédite. De larges pans de la société se sont mis en mouvement : auto-organisation, solidarités et initiatives multiples. Cette réappropriation d’enjeux très politiques déborde les acteurs institutionnels et les forces classiques.

… apparemment l’exécutif peine à mettre en pratique les « sorties de fumées voluptueuses et se voulant ensorcelantes macronesques ».

Après autant de verbiage, la prolongation du confinement, bien évidemment selon que l’on soit pour une ouverture sociale ou pour la continuité d’une activité financière néolibérale, le discours d’Emmanuel Macron après un peu de réflexion s’apparente quand même à une campagne présidentielle qui se prépare dès aujourd’hui.

La tribune : Question – Quelle est l’ampleur du choc économique dans l’Union européenne ?

L’entourage d’Edouard Philippe a fait savoir que le gouvernement au grand complet se réunirait ce dimanche en fin d’après-midi.

Le voici, le voilà. Présenté aux représentants du personnel et des employeurs lors du Conseil commun de la fonction publique, mercredi 13 février, le projet de loi de réforme de la fonction publique modifie en profondeur le cadre statutaire des agents publics.

Pour des raisons parfois diamétralement opposées, depuis deux siècles, des dirigeants de toutes tendances politiques ont réclamé la diminution du nombre d’agents de l’État.

Dominique Andolfatto, professeur de science politique à l’université de Bourgogne, décrypte les vives réactions syndicales suite à l’annonce par l’exécutif d’une réforme du cadre statutaire des agents publics. […]

Vu d’Allemagne.

En annonçant une réforme de la fonction publique, le gouvernement s’en prend à un tabou français et enclenche un processus périlleux, juge ce journal conservateur allemand.

Ce n’est pas un secret, les services publics sont sous pression. Depuis trente ans, on nous dit qu’ils ne sont pas efficaces, que le privé est plus performant…

Vous connaissez sûrement la musique.