Un aréopage ministériel certes, mais aux ordres du roitelet tout puissant

Avec M. Philippe, le nouveau Président a confié la conduite du gouvernement à une droite fière de l’être. Et pour bien rassurer les puissances d’argent, il a confié les clés du coffre-fort – l’économie et le budget – au même camp qui, il y a peu, se retrouvait derrière M. Fillon et son programme réactionnaire. Il faut s’attacher partout à chasser les illusions. Toutes ces girouettes n’ont rien à voir avec le renouveau de la politique ni avec l’honnêteté et l’éthique ! (…)

Lire la suite