C’est Bruno Le Maire, l’un de ses plus ardents partisans, qui l’a annoncé en substance en présentant, jeudi 8 avril 2021, les grandes lignes de la « trajectoire des finances publiques », projet destiné à être transmis cette semaine à la Commission européenne.

Voilà Paris devenu une ville de livraison. Avec le Covid, nous vivons tous à New York, attendant notre miam-miam livré à domicile. Vides, les villes sont laissées aux millions de rats arrogants et à quelques milliers de jeunes Noirs filant à vélo ou dispersés en patients petits groupes devant les fast-foods, essaims d’abeilles à deux roues.

Les patrons qui abusent des contrats courts seront punis plus tard, les chômeurs tout de suite.

… c’est l’Institut Montaigne, un cabinet fantôme mais efficace…

Relativement facile pour le chef de l’État et ses sinistres de lancer de belles annonces destinées à la fois à soutenir l’économie nationale, les emplois, faire « passer » la pilule du télétravail, du temps partiel, du chômage, et à la fois « Dans le même temps » destiné à dorer (redorer) un blason terni de « bon » gestionnaire de la catastrophe pandémique aux travers des milliards débloqués en « fonds de solidarité »… une dette qu’il faudra payer  qui a été distribué sans compter… MC

Les petits cochons sont roses … par conséquence la viande de porc (notamment le jambon) doit l’être dans le subconscient … pour se vendre et consommer au quotidien … oui … mais non, la viande est naturellement blanche … mais … Y a pas d’mais …

La pandémie de Covid-19 a conduit pour la première fois dans l’histoire contemporaine à confiner une grande partie de la population mondiale pour limiter autant que faire se peut la propagation du virus.

Si vous le permettez, chers amis, un petit point de la situation.

Contre l’avis des organisations de salariés et d’employeurs, le président de la République s’entête à vouloir réformer le système de retraite.

Ou comment considérer employés et salariés comme des unités jetables sans droit … la « serfitude seigneuriales » du moyen âge, est en marche !

Durant le confinement, plus d’un salarié sur cinq s’est retrouvé à devoir travailler à distance. Des questions nouvelles ont surgi de cette situation de télétravail en mode dégradé.

Emplois détruits, pays à terre, précaires aux abois, jeunes et femmes sur la touche… La crise du Covid fait de terribles dégâts, alerte l’Organisation internationale du travail (OIT).

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

Autre version. Dans cette période sanitaire difficile, il y a les entreprises qui engrangent d’énormes bénéfices, d’autres qui pleurent des pertes abyssales … mais à la fin, l’état et les banques se défausseront … donc … les salariés trinqueront (chômage de masse) et tous les Français imposables seront à contribution. MC

Qu’elle soit scolaire, salariale ou autre, face à une économie dévastée par la pandémie et l’inobservation durant la période estival de quelques règles pourtant élémentaires du respect de la santé aggravant les risques pour la santé au plan national, la rentrée cette année 2020 s’annonce très, très difficile. MC

“Notre objectif c’est de surmonter la crise et de garder dans le viseur celui du plein-emploi en 2025.”

Rappel pour celles ou ceux qui auraient oublié l’article ci-dessous appartient à un journaliste et non à l’administrateur. Il est diffusé à titre purement indicatif et demande à être observé dans les jours à venir, car la procédure du haut-rhin pourrait être étendue a toute la France et Dom-tom – d’où « l’utilité » de l’entrée de Brigitte Klinkert au gouvernement. MC

Pôle emploi offre aux chômeurs un avenir radié Chômage partiel massif ? Effondrement des PME ? La direction […]

Aux caisses, citoyens!

  • Moindre prise en charge par l’État du chômage partiel à compter du 1er juin.
  • Projets de licenciements en cascade.
  • Recours facilité aux CDD.
  • Recours facilité à l’intérim.
  • Pas d’augmentation de pouvoir d’achat
  • Augmentation des taxes diverses « dites annexes ».
  • Difficulté a régler les loyers, charges et impôts divers.

… Il se peut, il se pourrait, nous pourrions … cela prépare sous couvert l’opinion à un avenir proche, vraiment pas réjouissant.

Lorsque la tempête fait rage, le capitaine en appelle à la solidarité.

Asservissement pour ne pas dire avilissement dans l’exil du travail, double, voir triple exercice du temps de travail pour d’autres, notamment les femmes mariées avec enfants mais pas que …

… apparemment l’exécutif peine à mettre en pratique les « sorties de fumées voluptueuses et se voulant ensorcelantes macronesques ».

Après autant de verbiage, la prolongation du confinement, bien évidemment selon que l’on soit pour une ouverture sociale ou pour la continuité d’une activité financière néolibérale, le discours d’Emmanuel Macron après un peu de réflexion s’apparente quand même à une campagne présidentielle qui se prépare dès aujourd’hui.