Le malheur n’est pas que ces organismes se trompent, c’est que les éditorialistes et journaleux s’en emparent et tirent des conclusion autoguidant l’information et mésinformant les électeurs… Depuis le temps que nous vous disons que l’info doit être recoupée plusieurs fois, pour essayer d’en extraire une pseudo-vérité, permettant de vous faire votre analyse… MC

Vincent Bolloré est en passe d’arrimer Europe 1 à sa chaîne CNews, qui est devenue un instrument de propagande en faveur d’une fascisation des esprits. Cette opération, qui intervient après l’annonce du rapprochement TF1-M6, dessine le paysage sinistre d’un audiovisuel que la puissance publique abandonne aux puissances d’argent et à la droite

Le RN a voulu devenir un parti normal… aussi est-il normal que son résultat soit normal ou normalisé à l’image de toute la classe politique… ce qui prouve bien que les électeurs ne croient absolument pas à une différence entre une gestion RN et la Macronie dans les Villages, régions et a fortiori la présidence française. Il est donc normal que l’abstention fasse partie des aléas de ce parti. MC

Le service de la com‘ Élyséenne a-t-il sciemment planté l’opinion publique en diffusant des sondages qu’ils savaient faux ou ces mêmes services, ont-ils cru à la véracité des sondages ?

Sans désigner cela comme du complotisme, disons que c’est de la stratégie électorale…

Voilà bien des questionnements après cette débâcle de démocratie. MC

Avant-propos :

lorsqu’en août 2018, libération consacrait cinq pages au témoignage et aux dessins de Najah Albukaï, incarcéré et torturé par le régime syrien, les « éditions Actes Sud » ont ressenti le besoin de partager notre sidération devant leur violence, autant que notre fascination devant le talent de l’artiste et la nécessité que cette œuvre soit exposée, éditer, accompagné de textes d’écrivains.

Cette fois, c’est du sérieux. Après la vente bidon montée avec le concours d’une (fantasque) milliardaire canadienne (« Le Canard », 12/5), le postulant au palais de Nanard n’est autre que François Pinault, troisième fortune familiale française. Il va se faire un plaisir de débourser 80 millions.

Depuis quinze ans, Gaza a subi cinq expéditions punitives : 2006 (« Pluie d’été ») ; 2008-2009 (« Plomb durci ») ; 2012 (« Pilier de défense ») ; 2014 (« Bordure protectrice ») ; et 2021 (« Gardien des murailles »). Israël a choisi ces noms pour mieux maquiller les assaillants en assiégés.

Les membres du groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ont été convoqués par courriel à une séance consacrée à la baffe reçue par Macron le 8 juin dans la Drôme.