Pour la rédaction de « Le Monde »

L’issue du scrutin est non seulement une victoire pour le gouverneur Gavin Newsom, fragilisé par la crise du Covid-19 et les mesures sanitaires décrétées pour endiguer la pandémie, mais aussi pour l’ensemble du camp démocrate.

Au Canada aujourd’hui, et demain…

On connaissait le Canada pour son sirop d’érable, sa police montée et son accent québécois. Désormais, il faudra ajouter un autre particularisme : l’autodafé. Et pour ne rien gâcher, on le pratique dans les écoles. Dans celles de la province de l’Ontario, pour être précis.

Plus que des relents, vite aseptisons les élections à venir, boudons les médias merdiques tels que BFMTV et CNews… hélas sans pouvoir pour autant affirmer que les autres sont mieux dans l’information en général et notamment en matière d’expressions politiques, d’analyses objectives des programmes.

La gestion de la crise sanitaire s’est appuyée sur l’obligation pour chacun de se protéger et de protéger les autres, en particulier les « plus vulnérables ». [De l’évidence factuelle, aux raisons cachées… aucune innocence dans ces directives gouvernementales. MC]