Surtout quand on s’appelle Total.

Splendide glissade vers le pire

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

Résumé des épisodes précédents : à l’issue d’une guerre d’usure de deux ans, Isabelle Kocher (seule femme à la tête d’une boîte du CAC 40) a été démise de ses fonctions de directrice générale d’Engie, le 6 février 2020.

La crise sanitaire se révèle être une expérience politique inédite. De larges pans de la société se sont mis en mouvement : auto-organisation, solidarités et initiatives multiples. Cette réappropriation d’enjeux très politiques déborde les acteurs institutionnels et les forces classiques.

Après autant de verbiage, la prolongation du confinement, bien évidemment selon que l’on soit pour une ouverture sociale ou pour la continuité d’une activité financière néolibérale, le discours d’Emmanuel Macron après un peu de réflexion s’apparente quand même à une campagne présidentielle qui se prépare dès aujourd’hui.

… Oui, l’après n’est pas l’abdication, l’abandon des revendications d’avant le covid19 mais bien de tenir compte de celles et ceux-ci pour revoir tous le système de gouvernance … non seulement en France mais aussi en Europe.

La tribune : Question – Quelle est l’ampleur du choc économique dans l’Union européenne ?

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, dont l’un des deux réacteurs a été arrêté le mois dernier, marque un tournant dans la transition énergétique, mais la manoeuvre « risque d’être coûteuse pour l’Etat », estime la Cour des comptes […]

Tous les avis sont à écouter. Ils permettent à chacun d’entendre des arguments pour ou contre, de se faire une idée personnelle, en intégrant des réflexions méconnus ou faisant resurgir des éléments oubliés. MC

L’entourage d’Edouard Philippe a fait savoir que le gouvernement au grand complet se réunirait ce dimanche en fin d’après-midi.

La revue « Le Point » a souvent des articles « choc ». Ils sont le reflet d’une pensée au minimum droitière, voire plus, de l’actualité, du management gouvernemental, de la société. L’article qui suit est posté à titre d’information et ne reflètent en aucune manière la pensée de l’administrateur de ce blog, sans pour autant dire, qu’il n’y a pas des problèmes cultuels à résoudre dans notre pays. MC

Deviner qui va payer en définitive, les lourdes bourdes de la construction de cet édifice censé permettre la fermeture de certaines centrales nucléaires vieillissantes… MC

C’est la question que se posent certains responsables de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) depuis le 6 juin et une étrange déclaration d’incident émanant de la direction de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne).

Le juge des référés du Tribunal de Grand Instance de Bordeaux a donné, en partie, raison à treize particuliers, sur les 206 au total, qui avaient engagé une action en justice contre les compteurs communicants Linky.