Nouvelles incompétences ???

Variole du singe : le secret-défense pour cacher la pénurie

Lire la suite

Panne mondiale

Le manque de vaccins ne touche pas que la France.

La Belgique ne dispose que de… 3 000 doses pour ses 12 millions d’habitants.

Aux États-Unis, le « New York Times » (1/8) a révélé qu’au début de la crise le stock stratégique national ne comprenait que… 2 400 doses. Il y a dix ans, les USA détenaient pourtant des provisions plus importantes : 20 millions de vaccins achetés vers 2005 pour faire face aux menaces de bioterrorisme. Mais ces réserves ont été détruites en 2012 car elles étaient périmées.

Comme les autres gouvernements en manque de doses, Washington a passé une commande en urgence au seul fabricant mondial, le labo danois Bavarian Nordic. Les Etats-Unis ont reçu 800 000 doses. Soit de quoi vacciner pleinement 400 000 personnes, ce qui reste un peu juste pour une population de 330 millions d’habitants.

Les autorités sanitaires en sont désormais réduites à diluer les doses pour pouvoir multiplier les injections. En espérant que ça marche aussi bien…


Hervé Martin. Le Canard enchainé. 10/08/2022