Hôpital public : l’été meurtrier ?

L’absence de réponses aux multiples dysfonctionnements qui gangrènent le système de santé fait craindre une catastrophe majeure cet été.

Lire la suite

Le recrutement hospitalier…

… malaise généralisé… mais il ne tiré pas sur le personnel, les divers gouvernements sont responsables en tout premier d’avoir organisé le dépérissement de l’enseignement en médecine (Cursus diaboliques et restreignant), des locaux, des recrutements, en organisant via les ARS la rentabilité des opérations chirurgicales, des soins, des lits des spécialisations, etc. Nous avons un petit fils (22 ans) souhaitant une formation d’infirmier en région parisienne ne trouve pas de place… MC

Lire la suite