L’information ne peut se réduire au diktat sélectif et autoguidé de quelques médias. Bien que nécessaire, les informations sur le Covid, quelques attractions peoples, cachent volontairement un certain nombre de réalités, dans le seul dessein d’amener des Français à réinstaller en 2022 le même locataire temporaire de l’Élysée et ses groupies à l’Assemblée Nationale. Reste, qu’entre-temps d’avoir tant négligé la pauvreté et à organiser la paupérisation tout comme la ghettoïsation, ce gouvernement s’expose à une explosion qui pourrait être immaitrisable. MC

Alors que la ministre de l’Enseignement Supérieur F. Vidal, entend purger l’université de l’« islamo-gauchisme », le projet de loi « confortant le respect des principes de la République » prévoit d’instaurer un contrôle idéologique des associations.

Quel étrange « comportement » de nos élus, celui consistant à déterminer l’âge ou l’enfant préado pourrait consentir à une-des relation-s incestueuse-s avec sa parenté ou un « proche » ? Coller à la « soi-disant libéralisation sexuelle » … peut-être … mais alors, va-t-on dans un avenir proche, autoriser a des préados de 13 ans à convoler en juste noce … comme … MC.

Le référendum annoncé mi-décembre par Macron, destiné à inscrire la protection de l’environnement dans l’article 1 de la loi fondamentale, verra-t-il le jour avant la prochaine présidentielle ? Ou est-il voué (comme tant d’autres avant lui) à se perdre dans les sables ?

Aucun gouvernement n’a fait autant pour l’écologie. Pour autant, est-ce suffisant ? Non. Faut-il en faire plus ? Oui », s’est lui-même congratulé et interrogé Macron, lundi [14 Déc 2020], devant la Convention citoyenne pour le climat, qu’il avait réunie pour la troisième fois.

Gare à ceux qui omettraient de porter un masque dans la rue : la police veille !

Autre version. Dans cette période sanitaire difficile, il y a les entreprises qui engrangent d’énormes bénéfices, d’autres qui pleurent des pertes abyssales … mais à la fin, l’état et les banques se défausseront … donc … les salariés trinqueront (chômage de masse) et tous les Français imposables seront à contribution. MC

La loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire discutée à l’Assemblée a sans surprise été votée, […] surtout, au bout d’un processus éclair plus que problématique pour débattre sereinement et sérieusement d’un texte si important au regard des restrictions des libertés publiques.

Sans surprise, l’option gouvernementale s’appuie sur le logiciel néo-libéral le plus décomplexé promu par l’Union européenne qui estime que le chômage est avant tout la conséquence de la paresse des chômeurs et du niveau trop élevé des allocations chômage, qui dissuaderait de rechercher un emploi.

C’est Macron qui a l’air fin ! Lors de sa conférence de presse du 25 avril, le chef de l’État a annoncé son intention de faciliter le référendum d’initiative partagée (RIP) en abaissant à 1 million (contre 4,7 millions aujourd’hui) le seuil de signatures d’électeurs nécessaires pour enclencher cette procédure.

… Si, c’était l’affaire « Benalla » et le compte rendu de l’audition de cet intrigant par le Sénat, qui faisait vaciller le pouvoir en place, plutôt que l’insurrection des gilets jaunes, le grand débat ou les élections européennes ?

Et c’est peu de dire que le sujet inquiète et que l’exécutif est plutôt disqualifié aux yeux des Français pour conduire une réforme socialement juste. La vague promesse du candidat Macron qu’un euro cotisé donnerait les mêmes droits pour tous a bien les apparences de l’équité, mais quand on y réfléchit, on se demande de quels droits on parle.

[…] Présenté le 18 juin 2018 en Conseil des ministres, le projet de loi Pacte met la troisième couche au projet d’Emmanuel Macron visant à céder les pleins pouvoirs aux chefs d’entreprise, […]

Rendues hier au premier ministre, les propositions chocs de l’ancien maire de Valenciennes pour relancer la politique de la ville vont obliger le gouvernement à se positionner. Le président doit présenter ses conclusions en mai.

…. pourraient créer un nouveau groupe à l’Assemblée

« Pour l’instant, je n’ai qu’une seule envie: me reposer. » Député de la Vienne, Jean-Michel Clément est au cœur de l’actualité pour être le premier parlementaire [à avoir quitté le groupe ] La République en marche (LaREM). […]

Enfin sénateurs et députés sur cette reformes ne seraient pas (tous) des moutons acceptant la voix d’son maitre Élyséen … Cette reforme des institutions doit les « toucher » dans leur portefeuille a biftons, pour qu’ils mugissent de la sorte !

C’est la galère. Entendez vous les battements des tambours rythmant la cadence des heures travaillées  …  ils découpent OR DON’ NAN CES … OR DON’ NAN CES – MC

Le bilan des aides publiques à la presse pour 2016 vient d’être rendu public par le ministère de la culture […] confirmant que comme les années antérieures, ce sont les plus riches qui ont fait main basse sur les plus grands titres de la presse quotidienne nationale, qui se partagent la plus grosse part des aides directes de l’État.