Les subventions aux associations caritatives que Bruxelles entend interdire sous prétexte de concurrence déloyale d’une part  et d’autre part les restrictions budgétaires instaurées par l’Union européenne au gouvernement et que ce dernier impose par contre coup aux collectivités locales envers tous les organisations sociales loi 1901, nous amène un jour ou l’autre à ce dessin.

Progression de la précarité et recul de la protection sociale… face à ce double mouvement que connaît notre société, de nouvelles formes de solidarité tendent à émerger pour compenser les errements de la solidarité nationale. Innovations sociales ou échec de l’État ?