En juin 1991, personne n’aurait prédit que l’Union soviétique n’en avait plus que pour six mois. Trois citoyens sur quatre venaient d’approuver en mars le projet d’une « Union réformée de républiques souveraines » proposé par Mikhaïl Gorbatchev.

Les subventions aux associations caritatives que Bruxelles entend interdire sous prétexte de concurrence déloyale d’une part  et d’autre part les restrictions budgétaires instaurées par l’Union européenne au gouvernement et que ce dernier impose par contre coup aux collectivités locales envers tous les organisations sociales loi 1901, nous amène un jour ou l’autre à ce dessin.