Quel étrange « comportement » de nos élus, celui consistant à déterminer l’âge ou l’enfant préado pourrait consentir à une-des relation-s incestueuse-s avec sa parenté ou un « proche » ? Coller à la « soi-disant libéralisation sexuelle » … peut-être … mais alors, va-t-on dans un avenir proche, autoriser a des préados de 13 ans à convoler en juste noce … comme … MC.