Les « toutologues » occupent les médias alors que, comme le montre ce dossier, ce sont plutôt les chercheuses et chercheurs qui travaillent au quotidien sur ces questions qui ont des pistes sérieuses à proposer.

Encore détruire les emplois, mais à force restera-t-il des employés rémunérés pour assurer l’économie ou de nouveau seigneur, vassaux et gens de cour ferons leurs apparition en même temps que des serfs ne bénéficiant que de la clémence d’une caste privilégiée.

La robotisation plus le libéralisme à outrance, n’est pas le progrès pour l’employé. Il l’est pour le financier qui profite à la fois d’une production accrue, de l’emploi d’un personnel moins qualifié et par conséquent moins payé permettant des rendements financiers à haute valeur ajoutée. MC

Même si l’article est un peu long, il est a lire dans son entier. Il met en évidence qu’en voulant diminuer toutes aides aux personnes démunies, c’est la constitution d’une sous classe humaine qui se profile; c’est indigne d’un pays développé mais bien pratique pour les possédants, il permet de faire « descendre » le montant des salaires et les revendications. MC

Associations et rapports officiels font le même constat : la précarité, la pauvreté et les inégalités s’accroissent. Une preuve accablante de l’inefficacité des mesures de réduction de la dette publique.

Ombres de l’intimité

A question des inégalités entre hommes et femmes est loin d’être réglée : quels que soient le domaine et la dimension de la vie sociale que l’on considère, la persistance des disparités, quelquefois importantes, entre la condition faite aux hommes et celle subie par les femmes est patente, en dépit du principe hautement affirmé de l’égalité entre les sexes. Cette proclamation masque mal les écarts durables dans l’accès à la formation et à l’emploi, dans les qualifications et les hiérarchies définies selon la division sociale du travail, dans les rémunérations professionnelles, dans le partage des tâches et des fonctions au sein du couple et de la famille, dans la probabilité de parvenir à une position sociale plus élevée, dans l’espace public et notamment dans l’accès aux postes de responsabilité politique, et jusque dans l’appréhension de la vieillesse (1).