Le 11 décembre 2018, en pleine crise des gilets jaunes, Patrick Pouyanné, le PDG de Total, avait royalement annoncé, sur son compte Twitter, le versement d’« une prime exceptionnelle de 1 500 euros pour tous les salariés français » du groupe.

 […] Pourquoi le pouvoir macronien s’est-il exposé si fortement dans une opération qui ne peut qu’aboutir à une casse sociale et industrielle dans les deux groupes ?

… c’est l’Institut Montaigne, un cabinet fantôme mais efficace…

« Nous voyons des jeunes arriver avec leurs tenues de vendeur d’Uber Eats. C’est-à-dire qu’eux-mêmes apportent à manger, mais n’ont pas à manger pour eux. »

La création par Suez d’une fondation aux Pays-Bas pour empêcher Veolia de racheter sa filiale eau est une idée brillante… et pleine de périls.

Si vous le permettez, chers amis, un petit point de la situation.

Contre l’avis des organisations de salariés et d’employeurs, le président de la République s’entête à vouloir réformer le système de retraite.

… L’« affaire » Suez-Véolia … La première réplique à l’invraisemblable opération de cession de Suez à Veolia n’a pas tardé.

Un sacré finaud, cet Antoine Frérot ! Pour éviter, en rachetant son rival Suez, d’être accusé de créer un quasi-monopole dans les « services à l’environnement », le PdG de Véolia s’était engagé, sitôt l’affaire conclue, à céder la filiale eau de Suez en France. En revanche, le leader mondial de ces services écolos ne s’est pas appesanti sur le sort réservé à la branche déchets et recyclage de Suez. Et pour cause…

Ou comment considérer employés et salariés comme des unités jetables sans droit … la « serfitude seigneuriales » du moyen âge, est en marche !

Il ne surtout pas prendre les débatteurs pour des incultes. Si chacun des intervenants a répondu aux différentes questions, il n’en demeure pas moins que des divergences existent. Le représentant du Medef, ou le syndicaliste, est dans le rôle. Chaque lectrice, lecteur aura l’occasion d’apprécier ou non les dires de chacun. MC

Emplois détruits, pays à terre, précaires aux abois, jeunes et femmes sur la touche… La crise du Covid fait de terribles dégâts, alerte l’Organisation internationale du travail (OIT).

Autre version. Dans cette période sanitaire difficile, il y a les entreprises qui engrangent d’énormes bénéfices, d’autres qui pleurent des pertes abyssales … mais à la fin, l’état et les banques se défausseront … donc … les salariés trinqueront (chômage de masse) et tous les Français imposables seront à contribution. MC

Qu’elle soit scolaire, salariale ou autre, face à une économie dévastée par la pandémie et l’inobservation durant la période estival de quelques règles pourtant élémentaires du respect de la santé aggravant les risques pour la santé au plan national, la rentrée cette année 2020 s’annonce très, très difficile. MC

“Notre objectif c’est de surmonter la crise et de garder dans le viseur celui du plein-emploi en 2025.”

Qu’est-ce que Blagnac (Haute:Garonne), Hambourg (Allemagne), Getafe (Espagne) et Broughton (Royaume-Uni) ont en commun?

Pôle emploi offre aux chômeurs un avenir radié Chômage partiel massif ? Effondrement des PME ? La direction […]

« Quand on veut réindustrialiser le pays, c’est impensable ! », s’est indigné Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT sur RTL, invitant la direction à plutôt changer « la stratégie » du constructeur automobile.

  • Moindre prise en charge par l’État du chômage partiel à compter du 1er juin.
  • Projets de licenciements en cascade.
  • Recours facilité aux CDD.
  • Recours facilité à l’intérim.
  • Pas d’augmentation de pouvoir d’achat
  • Augmentation des taxes diverses « dites annexes ».
  • Difficulté a régler les loyers, charges et impôts divers.

Décidément la CFDT et tous ses secrétaires généraux s’entendent à merveilles avec les couples successifs : gouvernements et Medef. Défense des salariés, mon œil, mais voyez le cursus professionnel de tous les secrétaires généraux à l’issue de leur passage à la tête de ce syndicat.