Il faut abandonner le pacte d’austérité de l’U.E.

Les traités de Maastricht puis de Lisbonne imposent aux États européens un carcan baptisé la « règle d’or », tel un principe fondamental, indépassable. Cette règle impose aux pays membre de l’Union européenne de ne pas dépasser 3% de déficit public et un taux d’endettement ne dépassant pas 60% des richesses produites (Produit Intérieur Brut).

Lire la suite