L’école à la maison, en période de crise sanitaire, a révélé leur profonde utilité et leur engagement. Les profs jouissent, aujourd’hui, d’une belle aura…

Professeure bénévole au sein d’un CLIS, organisme associatif qui propose des cours de français aux étrangers dans les mairies, Juliette a dernièrement reçu le livre officiel de « grammaire progressive », qui doit permettre à ses élèves de commencer à prononcer quelques phrases simples.

Si nous faisons l’analyse des résultats de l’éducation nationale actuelle, de cette jeunesse eduquee qui constituera la société civile future, nous ne pouvons que constater une dégradation à tous les niveaux autant intellectuels que sociétales.

C’est le genre de question qu’il faut se poser a l’heure de la sortie de la messe et que tant des gens sont dans l’attente d’une construction d’un autre univers sociétal, après de si nombreuses questions laissées notamment par plusieurs décennies de gestions gouvernementales privilégiant une classe dominante sur le dos du monde ouvrier et salarié.

A tous moments de l’histoire, l’école a été objet de disputes, de luttes quant aux missions à lui assigner et aux transformations pour ce faire. C’est qu’elle représente une institution centrale, notamment en France où elle a été construite dans le registre politique comme un des piliers de la IIIème République et, de ce fait, est restée une affaire d’État.

Il existe dans les débats sur l’éducation un malentendu persistant ou, mieux, des oppositions aux fondements intellectuels discutables, autour de l’interprétation des travaux sur les phénomènes de reproduction sociale par l’École et en particulier de ceux de ces travaux qui se situent dans le prolongement de l’œuvre de Pierre Bourdieu.

L’ école, passeport d’ entrée dans la vie, est essentielle au bien-être de l’enfant.

La Convention internationale des droits de l’ enfant, dont c’est le 25e anniversaire, affirme que l’ éducation est un droit. Mais des inégalités perdurent.

« Si tous les enfants bénéficiaient d’un accès égal à l’éducation, le revenu par habitant augmenterait de 23 % au cours des quarante prochaines années. Si toutes les femmes avaient accès à l’éducation primaire, les mariages d’enfants et la mortalité infantile pourraient être réduits d’un sixième et les décès maternels de deux tiers. »

Le vendredi 06 juin était le dernier délai donné aux communes pour déposer les demandes de dérogation à la semaine de quatre jours et demi. De nombreuses villes de gauche refusent toujours de s’y soumettre, les raisons.

(…)  « Demandez-moi quelles seront les trois priorités de mon gouvernement et je vous répondrai : l’éducation, l’éducation et l’éducation. » Le 1er octobre 1997, à l’aube de son premier mandat, Thony Blair martèle sa certitude : l’école constitue « la meilleure politique sociale puisqu’elle permet de construire une société où le travail et le mérite, et non l’appartenance de classe ou les privilèges, dessinent votre parcours ».

Si l’on en croit le ministère, nous avons vecu la première « rentrée de gauche ». Selon les instances gouvernementales nous aurions assisté même à une véritable « révolution » dans l’éducation nationale.

… SANS COMPLEXE. LE 19 SEPTEMBRE DERNIER, un communiqué enflammé de l’académie de Paris a officialisé la signature d’un partenariat dont elle est sûre qu’il sera une « véritable source de progrès pour tous ». Ah? Et qui donc est ce miraculeux partenaire dont pourront se réjouir les élèves de la capitale?

Une étude très argumentée sur une décision de V. Peillon sur l’enseignement de la morale et du civisme à l’école … MC

Association des Professeurs de Philosophie de l’Enseignement Public réunie en assemblée générale du 13 février 2013 a été l’occasion d’une très riche discussion à propos de morale laïque. Ci-dessous la contribution de Pierre Hayat. (Extraits)