Dans la plupart des pays européens, les multinationales paient nettement moins d’impôts que ne le suggère le taux d’imposition officiel. […]

Malgré une dotation en récessions, la plupart des conseillers municipaux de France serrent les budgets et présentes peut d’augmentation du taux d’imposition municipale. Malgré tout il faut noter que bon nombres de compétences ont été retirés aux municipalités et placer sous la responsabilité des communautés de communes. Là, par conséquence, ayant plus de compétences à gérer, les taux d’impositions intercommunaux ont tendances à s’envoler. Attendons également les prochains budgets et taxes nécessaires des départements, votés par les nouveaux conseillers territoriaux. Il en sera de même pour la gestion des nouvelles régions, dont les budgets ne seront votés qu’après renouvellement et très certainement avec un changement de représentations politiques. Quelles seront alors les choix budgétaires et les impositions ?

L’article ci-dessous est donc avant tout destiné à masquer la réalité de l’inflation des taux d’impositions sans intégrer gestion et nécessité financières des différentes « strates » gérant l’économie de notre France. MC