La riposte à la guerre sociale est un devoir citoyen !

Les derniers jours ont vu fleurir deux tribunes aux mots justes et forts. L’une, « Non à la casse du service public ferroviaire ! L’autre « Une sélection absurde », sur la loi ORE, dite d’orientation et de réussite des étudiants ! […]

Lire la suite

Chômeurs : les réalités de la formation professionnelle

La formation professionnelle profite essentiellement à ceux qui ont un emploi. Mais pour les chômeurs, comment cela se passe-t-il ? La formation suffit-elle à retrouver un emploi ? Si oui, dans quelles conditions?

Lire la suite

Chômeurs contrôlés, mais qui contrôlera les contrôleurs et pour quelle statistique ?

Les mesures envisagées par le gouvernement pour renforcer le contrôle des chômeurs se précisent. Le Canard enchaîné en détaille [Edition de mercredi 27 déc. 2017], quelques-unes, tirées d’une note confidentielle du ministère du travail, qui reprend à son compte les prescriptions du Mouvement des entreprises de France (Medef). […]

Lire la suite

L’avancée sociale façon Macron

Tout pour les financiers, le moins possible pour les employés/salariés, précaires, retraités, etc.  Quant aux élus, ils tombent tous dans le mixer Emmanuel 1er.

Aujourd’hui de plus en plus de pauvreté, de plus en plus de personnes en rupture de la société, de plus en plus de chômeurs notamment des personnes âgés, un déclin sociale d’envergure …

Lire la suite

Chômeurs d’Europe, unissez-vous !

La revue Internazionale (Italienne) lance une Utopie … qui pourrait voir le jour avec une volonté populaire de se sortir du marasme dans lequel des eurotechnocrates (au demeurant nantis) nous ont mis.

Il suffirait d’établir une Europe sociale plutôt qu’une Europe financière. Oui, dans ce sens le collectivisme trouverait sa place, mais la cupidité de l’être humain constituerait aussitôt un front d’opposition. On n’abat pas autant de privilèges détenus par si peu de nantis comme cela.

En rapportant le nombre de chômeurs répertoriés dans l’UE (sans compter ceux non déclarés ou exclus) c’est les 8/10e de la population active française qui serait sans emplois, c’est énorme et pousse vers une catastrophe sociale si rien n’est entrepris rapidement.MC

Lire la suite