Syrie/Daesh – Girouettes françaises

En 2005, le président Jacques Chirac avait rompu toute relation avec le régime syrien après l’attentat contre le premier ministre libanais Rafic Hariri.

Lire la suite

Daesh est né de la décomposition des États irakien et syrien !

Bertrand Badie estime que les mesures prises par la France pour contrer Daesh relèvent d’une vision datée de la guerre. Il préconise de penser les conflits en termes régionaux et de prendre en compte les inégalités de développement. Lire la suite

Que faut-il comprendre

Oui que faut-il comprendre dans la situation actuelle ou des concepts forts sont lâchés « guerre », « état d’urgence », « alerte niveau maximum », « déploiement des services de sécurité », etc. oui que faut-il comprendre qui ne sera pas dit par les médias avides de buzz et de rentrées financières commerciales juteuses, peut-être que cet extrait d’article aidera a poser des questions utiles … MC Lire la suite

Après l’intervention russe en Syrie

Coup double pour le président russe, qui vient de faire irruption sur le champ de bataille syrien. M. Vladimir Poutine a fait savoir qu’il avait reçu au Kremlin le président Bachar Al-Assad ; dans la foulée, il a organisé une réunion quadripartite (Etats-Unis, Russie, Arabie saoudite, Turquie) sur le « processus politique » censé succéder aux frappes militaires. Une fois de plus, la France semble hors jeu. Lire la suite

Paroles de migrant syrien.

Bilal al-Nassan, réfugié syrien, demande l’asile depuis plus d’un an et a vécu six mois avec sa famille sous une tente porte de Saint-Ouen. Nous l’avons suivi pendant un mois entre Paris et la Seine-Saint-Denis.

Lire la suite

Les conséquences de l’embrasement du Proche-Orient

Qui accueille vraiment les réfugiés ?

Les gouvernements occidentaux font semblant de découvrir l’ampleur du chaos syrien avec l’afflux de réfugiés des dernières semaines. Mais seule une infime minorité des onze millions de Syriens fuyant la guerre civile arrive à atteindre l’Europe au terme d’un voyage périlleux. Pour l’essentiel, ils trouvent refuge dans une autre région de leur pays, en Turquie, au Liban et en Jordanie, où cette présence massive perturbe les équilibres socio-économiques et politiques. Lire la suite