Un rapport de décembre publié dans la revue médicale internationale The Lancet (1) et signée par 120 auteurs issus 35 institutions a mis en évidence l’impact du changement climatique sur la santé, en particulier pendant les épisodes de canicule.

Devenu voilà un mois le quatrième ministre de l’Agriculture du quinquennat d’Emmanuel Macron, […], Julien Denormandie a pris ses fonctions dans un contexte économique difficile pour la production agricole.

Une certaine philosophie de la vie pour sortir du capitalisme destructeur… comme d’habitude un article mis à disposition pour connaître toutes les visions d’un après possible. C’est un avis comme un autre, comme tous les avis, il enrichit la connaissance. MC

La France est le premier pays d’Europe et le troisième mondial en ce qui concerne l’utilisation de pesticides [1]. Ce triste palmarès expose particulièrement la population aux épandages massifs de produits dits « phytosanitaires ».

Beaucoup plus subtil qu’il en a l’air ce dessin de Aurel paru dans le « Canard Enchaîné » du 24 juillet 2019 et un de ses raccourcis permis par les dessins satiriques. MC

Où vont-ils chercher ces arguments désopilants, ces contorsions inédites, ces raisonnements alambiqués ?

La France demeure compétitive sur les marchés agricoles internationaux, mais se fait de plus en plus concurrencer par les pays émergents. Comment pallier cette perte de vitesse ? Quels sont les atouts de l’industrie agricole française ? Éclairage par Sébastien Abis, chercheur associé à l’IRIS, directeur du Club Demeter.

Après une semaine de laborieuses négociations, les représentants des 130 États membres de l’IPBES ont accouché d’un « résumé des décideurs » samedi 4 mai peu après 14 h. Encore un constat accablant, mais sera-t-il suivi d’effet…

Beaucoup de personnes ont des « a priori » vis-à-vis des réseaux sociaux et des blogs ; il est vrai que les administrateurs n’ont pas tous une personnalité ni une prose recommandable. Hélas comme partout une frange de la société utilise ses moyens informatiques pour déverser leur haine, leur harcèlement, de fausses idées ou informations lorsque ce n’est pas carrément des élucubrations relevant de la psychiatrie.

Manger sainement est devenu, en seulement quelques décennies, un véritable défi quotidien. Sous le prétexte fallacieux de « devoir nourrir tout le monde », l’agriculture est devenue un business, une production industrielle qui n’a qu’un seul objectif : le rendement maximal peu importe les conséquences et la qualité nutritive.

Au terme d’un bras de fer qui a vu toute une région se mobiliser contre un projet d’extraction de sable minier dans la baie de Lannion en Bretagne, le ministre de l’économie Emmanuel Macron signait, le 14 septembre 2015, un décret accordant une concession de quinze ans à la Compagnie armoricaine de navigation… Les littoraux français, nouvel eldorado promis à une exploitation intensive ?

La réalité du changement climatique ne fait plus réellement débat dans la communauté scientifique. Il faut dire que les faits sont têtus et que la mobilisation de la communauté scientifique qui étudie le système Terre a permis de « faire sortir du bruit » les preuves d’un dérèglement majeur.

Alors que l’agriculture souffre face aux entreprises, a l’importation et a la grande distribution, une question c’est quoi l’agriculture. En dehors des clichées la réalité.

Une carcasse artificielle tombe sur la chaîne de production d’une usine aseptisée. Recouverte par une épaisse pâte blanche sortie d’un bras métallique, elle passe ensuite par une machine qui lui donne l’aspect d’un poulet bien en chair auquel on aurait coupé la tête et les pattes. Quelques pulvérisations de colorant plus tard, la volaille est empaquetée, prête à être vendue.

Parmi les causes de la crise de l’environnement dans laquelle se trouve plongée la civilisation contemporaine, celles qui découlent de la quantité – par essence limitée – de ressources naturelles disponibles dans la biosphère figurent à la fois parmi les plus préoccupantes et les plus controversées.

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons de découvrir et méditer le message de cette vidéo qui, en quelques minutes, synthétise avec brio le monde, sans aucun futur, que nous construisons chaque jour.

A nous d’œuvrer pour un avenir radicalement différent !

La poubelle est pleine, notre planète ne peut plus absorber nos résidus et nos pollutions

Une note des services français a « fuité », qui défend l’une des clauses les plus controversées du traité de libre-échange avec les États-Unis. (…). L’affaire pose la question des vraies marges de manœuvre politiques dans ce dossier très sensible.

Si la santé des populations a tendance à s’améliorer, l’être humain demeure plus que jamais tributaire de son environnement, à la détérioration duquel il contribue largement. Un scénario inéluctable ?

La surpêche continue de menacer les écosystèmes marins

Une récente étude scientifique démontre que les restrictions sur les quotas de pêche n’ont pas permis la régénération générale des stocks de poissons dans les mers d’Europe, déjà fragilisés par les bouleversements climatiques et la destruction des zones côtières.

Réflexion. Y-a-t-il corrélation entre élevages intensifs et la perte d’efficacité des antibiotiques administrés aux humains ?

Voilà peut-être une piste à explorer !

Aujourd’hui le surpeuplement et le gavage de poissons, animaux ou volailles à des fins de rentabilité dans d’immenses fermes closes (océans, rivières, campagnes), amènent vétérinaires et producteur-éleveur à utiliser des antibiotiques. D’autre part, que contiennent exactement les pesticides répandus sur le légumes, fruits et l’eau publique ?.

Toute cette nutrition ingérée, n’est-elle pas aussi responsable de la perte d’efficacité des antibiotiques chez l’humain ? MC