Un rapport de décembre publié dans la revue médicale internationale The Lancet (1) et signée par 120 auteurs issus 35 institutions a mis en évidence l’impact du changement climatique sur la santé, en particulier pendant les épisodes de canicule.

Devenu voilà un mois le quatrième ministre de l’Agriculture du quinquennat d’Emmanuel Macron, […], Julien Denormandie a pris ses fonctions dans un contexte économique difficile pour la production agricole.

Incursion dans un lac aux eaux troubles … ou troublées … c’est selon l’avis des uns et des autres …. Mais toujours vive ma gueule d’abord ! MC

Beaucoup plus subtil qu’il en a l’air ce dessin de Aurel paru dans le « Canard Enchaîné » du 24 juillet 2019 et un de ses raccourcis permis par les dessins satiriques. MC

Un accord très délictueux pour l’agriculture notamment française mais tout autant désastreux au niveau écologique.

Après une semaine de laborieuses négociations, les représentants des 130 États membres de l’IPBES ont accouché d’un « résumé des décideurs » samedi 4 mai peu après 14 h. Encore un constat accablant, mais sera-t-il suivi d’effet…

Une étude menée par le CNRS et le Muséum national d’Histoire naturelle s’inquiète d’une « situation proche de la catastrophe écologique ». Elle souligne la disparition « à une vitesse vertigineuse » des oiseaux des campagnes. « En moyenne leurs populations se sont réduites d’un tiers en quinze ans »

Le manque de pluie durant cet hiver a certes affecté les réserves d’eau du territoire français, mais nous sommes encore loin d’une situation de crise, d’après le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) qui a présenté, ses conclusions sur l’état des nappes d’eau souterraines en France au 1er avril 2017.

La réalité du changement climatique ne fait plus réellement débat dans la communauté scientifique. Il faut dire que les faits sont têtus et que la mobilisation de la communauté scientifique qui étudie le système Terre a permis de « faire sortir du bruit » les preuves d’un dérèglement majeur.

Gaz de schistePhoto Collectif http://stopgazdeschiste.org/

En cas de factures impayées, le robinet continuera de couler. Le Conseil constitutionnel a validé vendredi l’interdiction totale des coupures d’eau introduite dans la loi française en 2013, mesure qui avait été contestée par le distributeur Saur. 

Parmi les causes de la crise de l’environnement dans laquelle se trouve plongée la civilisation contemporaine, celles qui découlent de la quantité – par essence limitée – de ressources naturelles disponibles dans la biosphère figurent à la fois parmi les plus préoccupantes et les plus controversées.

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons de découvrir et méditer le message de cette vidéo qui, en quelques minutes, synthétise avec brio le monde, sans aucun futur, que nous construisons chaque jour.

A nous d’œuvrer pour un avenir radicalement différent !

Concernant l’agression d’universitaires écologues qui travaillaient sur une zone humide à Notre Dame des Landes …

La méthanisation permet de transformer les déchets organiques en biogaz et de produire ainsi une énergie renouvelable, le biogaz, qui peut ensuite être valorisé (électricité, chaleur, combustible). C’est un des moyens de valoriser les déchets organiques, en particulier ceux produits par les exploitations agricoles.

Alors que l’on fait grand cas à juste titre devant ce scandale humanitaire des naufrages et des émigrants en méditerranée, la France a abandonné certains de ses départements d’outre-mer à un dénuement absolu. C’est entre autres, le cas du dernier-né des départements français : l’ile de Mayotte. MC

Eau, gaz, électricité, les opérateurs installent par millions des boîtiers de mesure de consommation émettant sur les fréquences de la téléphonie mobile, et dans l’opacité, dénoncent des riverains.

Si la santé des populations a tendance à s’améliorer, l’être humain demeure plus que jamais tributaire de son environnement, à la détérioration duquel il contribue largement. Un scénario inéluctable ?

On n’entre pas comme ça dans le camp des opposants au barrage de Sivens.

Sous ses airs de village alter, la place est en réalité quadrillée jour et nuit par les occupants.

La modernisation de l’agriculture a été un véritable enjeu qui a permis d’améliorer les conditions de travail des paysans. Cette modernisation mal contrôlée conduit aussi à l’industrialisation et à l’agro-business de l’agriculture.

Nous avons ici même alerté à plusieurs reprises sur la ferme industrielle dite des mille vaches dans le département de La Somme. Sans jamais prendre en compte les remarques et les préventions des riverains et des paysans travailleurs, celle-ci est ouverte avec déjà un troupeau de 250 vaches auquel il faudra ajouter inévitablement les génisses. Combien d’emplois auront disparu avec une telle « business-ferme ».

Cela ne vous aura pas échappé, la lutte contre le gaspillage alimentaire est à la mode. De la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) qui, dans un rapport de 2013, a estimé qu’un tiers de la nourriture produite dans le monde était indûment jeté, à la Commission européenne, qui souhaite réduire de moitié le gaspillage dans l’Union d’ici à 2020 en passant par Guillaume Garot, ex-ministre de l’Agroalimentaire, qui en a fait le thème central de son action, les pouvoirs publics se passionnent pour cette cause.