Sous le feu des critiques des acteurs de l’environnement, qui lui reprochent son inaction en faveur de la biodiversité, le président de la République a annoncé le classement en aire protégée de 5 % de l’espace maritime français méditerranéen, lors de l’ouverture du Congrès mondial de la Nature.

Déterminant sa descente de la Seine à la nage commencée le 6 juin 2021, Arthur Germain a livré, à l’issue de sa dernière étape, au Havre, un diagnostic rassurant : non, le fleuve « n’est pas une poubelle ambulante, comme on en a l’image ».

Un rapport de décembre publié dans la revue médicale internationale The Lancet (1) et signée par 120 auteurs issus 35 institutions a mis en évidence l’impact du changement climatique sur la santé, en particulier pendant les épisodes de canicule.

Splendide glissade vers le pire

Une certaine philosophie de la vie pour sortir du capitalisme destructeur… comme d’habitude un article mis à disposition pour connaître toutes les visions d’un après possible. C’est un avis comme un autre, comme tous les avis, il enrichit la connaissance. MC

Cet article est diffusé dans le cadre d’une connaissance de toutes les analyses autour de l’avenir du climat après avoir intégré la notion de la pandémie et des conséquences qu’elle va produire dans les mois et années à venir. L’analyse qui suit, n’engage que l’auteur des réponses. MC

Une réflexion qui a quitté largement la sphère des spécialistes scientifiques en écologie, climatologie, météorologie et autres …gie de service, maintenant que la prise de conscience écologique pour défendre la planète est universelle, comment ne pas s’interroger sur tous ces transports avions, bateaux et croisières diverses, « offertes » à la plus grande majorité (d’une certaine population disposant de moyens financiers). Comment ne pas leur crier qu’ils sont des pollueurs, tout aussi coupables que les : armateurs, transporteurs, voyagistes, estivants et les industriels ; couverts qu’ils sont en cela, par tous les gouvernements du monde. MC

À peine reconnaît-on à l’écologie certaines avancées pour le bien-être de la société en général, que déjà apparaissent […]

Les ICTAM sont particulièrement sensibles aux enjeux environnementaux (1). Du fait de leur place dans le processus de production et de leurs responsabilités professionnelles, ils peuvent jouer un rôle déterminant.

La crise environnementale est planétaire. La pollution n’a pas de frontière ! L’Europe est un échelon pertinent pour agir. La crise écologique est multiforme : crise de la biodiversité, usage des phytosanitaires, du plastique, pollution de l’air aux microparticules, pollutions en tout genre…

Le recours généralisé aux pesticides et engrais de synthèse, provoquent des dégâts majeurs sur la santé des agriculteurs comme sur l’équilibre de l’environnement.

Visionnaire, le philosophe André Gorz avait prévu, dans ce texte paru en 1974, la récupération de l’écologie par l’industrie, les groupes financiers — en un mot, le capitalisme.

Une étude menée par le CNRS et le Muséum national d’Histoire naturelle s’inquiète d’une « situation proche de la catastrophe écologique ». Elle souligne la disparition « à une vitesse vertigineuse » des oiseaux des campagnes. « En moyenne leurs populations se sont réduites d’un tiers en quinze ans »