La gauche face à la dette de la France.

Alors que les thèmes de l’élection présidentielle de 2022, risquent de « tourner » sur « Insécurité, immigration, identités, « islamo-gauchisme »… Les droites négligeront d’aborder la dette de la France.

Lire la suite

Florilège d’infos dérangeantes.

Le journal spécialisé dans les informations financières, annexe vassal de Bercy et des ministres de l’economie et des budgets se fait le chantre des mefaits petits et grands bons selon certains très mauvais selon d’autres en matières financières, ponctions diverses délivrées par le gouvernement. MC

Lire la suite

Dette publique de l’Etat : seule une partie est a rembourser !

Impossible d’échapper à l’annonce d’une hausse de la dette publique : unanimes, les médias détaillent alors les sacrifices qui «s’imposent ». Toutefois, lorsqu’un collectif démontre que plus de la moitié de ces créances n’ont pas à être remboursées, le silence est total… Lire la suite

DOSSIER – Europe : l’austérité est-elle la seule issue ?

Réduction des déficits et croissance : il faut d’abord semer pour pouvoir récolter

Après plusieurs années de vains efforts visant à réduire les déficits publics, la morosité du climat économique et financier en Europe confère une certaine légitimité aux prises de position qui commencent à se faire entendre dans le monde politique contre l’austérité.

Lire la suite

Situation économique française : s’attendre à comparaisons !

  Voilà bien le type d’information qui ne manquera pas d’alimenter une polémique entre la situation économique des entreprises allemandes comparées aux entreprises faisant parti de la zone Europe. Entendez glorifier l’expansionnisme des entreprises allemandes avec la mise en avant de sa main-d’œuvre spécialisée dans l’excellence de sa technicité.

  Au demeurant cette information nécessite qu’elle soit opposée à quelques statistiques plus dérangeantes. L’Allemagne se trouve en 13e place (stat. 2010) avec 15,60 % comme « taux de pauvreté » alors que la France se place 11e rang avec 13,50 %, quant à la dette publique l’Allemagne se retrouve au 19e rang avec 82,20 % du PIB alors que la France se trouve à la 22e place avec 90,50 % du PIB. Retenons également que la production horaire est supérieure en France qu’elle ne l’est en Allemagne qui pourtant (selon les statistiques) travail pratiquement 2 h de moins par semaine.

  Enfin retenons, comme le souligne le syndical DGB Allemand, que le gouvernement de Merkel entend profiter de cette manne temporaire pour que dans un deuxième temps soit abaissé le taux des retraites allemandes. Nous sommes toujours dans l’esprit d’un libéralisme effréné permettant aux actionnaires de toujours gagner plus sur le dos de ceux qui produisent. MC

Lire la suite