Yánis Varoufákis – Moi, ce qui m’inspire aujourd’hui, c’est de voir ces jeunes gens descendre dans la rue et s’intéresser à la politique à nouveau, un mot qui pour eux était encore un gros mot il y a quelques années. Les jeunes ne veulent plus qu’on leur donne de faux espoirs, ils veulent qu’on leur dise ce qu’on peut faire ou ne pas faire. Ce qu’on a fait en Grèce avec Syriza ces dernières années a contribué à faire naître un espoir chez eux.

Sale temps à la Fête de l’Huma, ce 12 septembre dans le parc départementale de La Courneuve. En dépit des trombes d’eau, des centaines de personnes se sont tout de même réunies à 16h30 pour assister au débat phare de cette 80e édition du plus grand rassemblement progressiste d’Europe.

La démocratie est la meilleure arme contre l’ordolibéralisme. Des leaders politiques français ont appelé, avec Yanis Varoufakis, à la tenue d’un sommet internationaliste du plan B.

Depuis la victoire de Syriza en Grèce le 25 janvier, et a fortiori à travers la dernière séquence politique des négociations dans la zone euro, a mis en lumière la violence avec laquelle les dirigeants de l’Eurogroupe, Merkel en tête, au service de la finance, s’appuyant sur l’extrême droite et bénéficiant du silence complice des autres, a piétiner la démocratie et punir un peuple, qui a osé dire non à l’austérité.

Après … « l’accord » ou « l’acceptation pour ne pas mourir » de Alexis Tsipras envers l’Eurogroupe des faucons, mais par encore accepté officiellement par le parlement grec, et …

L’Eurogroupe lui pose un ultimatum ?

Alexis Tsipras réplique en appliquant son programme anti-austérité. Mardi, devant le groupe parlementaire Syriza, le premier ministre grec a annoncé le dépôt d’une « loi de salut social » dont les premières dispositions seront examinées dès aujourd’hui à la Vouli, après l’élection hier du président de la République, le conservateur Prokopis Pavlopoulos.