Il y a bientôt des élections au Portugal, il ne faudrait surtout pas que ce pays glisse a gauche du côté de ceux qui veulent changer le traité européen, le FMI veille, grosses entreprises et fortunés, actionnaires, n’ayez pas trop d’inquiétudes, il fera TOUT pour ne pas renouveler l’affaire grecque.

Humour très noir ! MC

Vu d’Allemagne : Il est urgent que la chancelière trouve une alternative à sa politique anti-crise. Ces cinq derniers jours ont révélé de manière plus éclatante que jamais toute l’étendue du fiasco de la politique anti-crise d’ Angela Merkel. La cure d’ austérité prescrite par la chancelière s’ est soldée par une déflation dans la zone euro et par une récession chronique dans le sud de l’Europe.

La Banque Centrale Européenne menace d’étouffer l’État grec. Elle n’a que faire du choix des électeurs et entend imposer la terrible loi d’une austérité – menée au grand bonheur des financiers des banques privées et commandité par A. Merkel et sa politique économique expansionniste.- MC

La panne de l’emploi allonge la durée du chômage, mais pèse aussi sur les actifs en emploi et sur la consommation des ménages.

Entre 2008 et 2012, de nombreux pays européens ont connu une explosion du chômage : + 2,5 points en France, + 4 points en Italie, + 8,4 points au Portugal et + 13,8 points en Espagne. La présence d’un chômage de masse dans ces pays a de multiples conséquences : perte en capital humain, modération des revenus pour les chômeurs, mais aussi pour les actifs occupés ou encore baisse de la consommation des ménages.