Eurogroupe : punir le peuple grec.

Depuis la victoire de Syriza en Grèce le 25 janvier, et a fortiori à travers la dernière séquence politique des négociations dans la zone euro, a mis en lumière la violence avec laquelle les dirigeants de l’Eurogroupe, Merkel en tête, au service de la finance, s’appuyant sur l’extrême droite et bénéficiant du silence complice des autres, a piétiner la démocratie et punir un peuple, qui a osé dire non à l’austérité. Lire la suite

Le crépuscule d’une époque

(…). [D’abord, effaçons quelques] scies préférées : « les contribuables européens ne veulent pas payer pour les fonctionnaires grecs » ; « et si la Grèce fait défaut, ce sont les retraités slovaques et allemands qui paieront pour eux » — soit le bon sens à front de bœuf. Lire la suite

Grèce. Elle provoque un malaise à Gauche en France

Au fur et à mesure qu’elle se transforme en tragédie, la crise grecque suscite un profond malaise au sein de la gauche en France. La prise de position la plus surprenante est sans doute venue de Dominique Strauss-Kahn. Dans un court texte publié sur Twitter intitulé « Apprendre de ses erreurs », l’ancien directeur général du FMI a tenu un discours sévère sur son ancienne maison qu’il voit « répéter les mêmes erreurs » qu’en 2011. Lire la suite

Le fiasco de l’austérité allemande.

Vu d’Allemagne : Il est urgent que la chancelière trouve une alternative à sa politique anti-crise. Ces cinq derniers jours ont révélé de manière plus éclatante que jamais toute l’étendue du fiasco de la politique anti-crise d’ Angela Merkel. La cure d’ austérité prescrite par la chancelière s’ est soldée par une déflation dans la zone euro et par une récession chronique dans le sud de l’Europe.

Lire la suite

Le monde de la finance passe à l’attaque contre Tsipras

Les marchés n’aiment pas les élections.

Encore moins quand elles portent au pouvoir un gouvernement de gauche soucieux d’abord de satisfaire sa population. L’annonce, mercredi, par le nouveau gouvernement d’Alexis Tsipras de l’arrêt de certaines privatisations clés comme celle du port du Pirée ou de la compagnie national d’électricité (DEI), ainsi que la réaffirmation de sa détermination à tourner la page de l’austérité, ont immédiatement été suivies d’une chute de la Bourse et notamment des grandes banques. Lire la suite