Quelle place pour les énergies renouvelables en France ?

Le colloque organisé par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) les 14 et 15 avril devait se terminer par la présentation d’une étude annoncée en fanfare, aux conclusions inédites : l’électricité en France pourrait devenir 100 % renouvelable en 2050, sans que cela coûte beaucoup plus cher aux consommateurs. Une fanfare finalement ajournée.

Tandis que le gaz de schistes révolutionne la donne énergétique mondiale, les conférences internationales sur les changements climatiques se succèdent et prônent le recours aux énergies non carbonées (énergies renouvelables et nucléaire).

L’Allemagne poursuit son désengagement total du nucléaire dans une transition bien peu écologique qui lui pose de sérieuses difficultés d’ordre technique, financière, écologique et industrielle. La France, quant à elle, …

Le modèle énergétique actuel est-il vraiment à « bout de souffle », comme le laisse entendre l’économiste américain Jeremy Rifkin, et le cours de la transition énergétique aussi impavide qu’un long fleuve tranquille?

La question mérite d’être posée.