La réorganisation de la chaine d’info du groupe Canal+ n’affiche pas d’ambitions autres que de faire des économies. Avec de telles têtes d’affiche : Elkabbach et Poivre d’Arvor il n’y a pas à craindre de révolution culturelle ni d’infos qui ne seraient pas dans la droite ligne des volontés autocratiques de M Vincent Bolloré.  -MC