Nous le disons souvent et nous ne trouvons pas inutile de le répéter, il faut tout lire tout connaître des différentes visions d’événements, surtout celles s’étant déroulé récemment, c’est la meilleure façon de se faire une idée personnelle. MC

Renaud Dély est un homme pressé. Il n’a pas le temps de lire la charte de déontologie journalistique. Ça tombe bien, car il ne souhaite pas s’embarrasser de ce qui le freinerait dans son élan. La charte de Munich, appelée également Déclaration des devoirs et droits des journalistes, interdit les « accusations sans fondement ».

La laïcité semble bien redevenue subversive. Ceux qui s’en réclament et qui tentent de la faire respecter au sein d’un service public s’exposent aux pires désagréments. Samuel Mayol, directeur de l’IUT de Saint-Denis, en sait quelque chose.

Il devient de plus en plus difficile de nier que l’islamophobie se développe en Europe. De l’attaque contre des mosquées en Suède aux manifestations de « bons allemands » tous les lundis contre une prétendue invasion musulmane, chaque jour les preuves s’accumulent.

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a consacré l’introduction de son rapport sur l’année 2013 à expliquer pourquoi elle acceptait finalement le terme d’islamophobie, ce que la plupart des grands médias se sont gardés de reprendre.