[Avant de commencer à lire l’article de L. Joffrin permettez-moi de donner un avis. Ardisson (que je fuis comme la peste réincarnée) est un habitué des Buzz dans ses émissions, lorsque ce n’est pas lui c’est son compère L. Baffie qui lance plus ou moins adroitement un sujet polémique. Lorsque l’audience « baisse » une semaine, soyez sur que l’invité de la semaine suivante est fort bien choisi pour assurer le charivari nécessaire afin que les medias s’en mêlent ...

En visite à Tunis, lundi 20 juillet, l’ex-président français a déclaré : “La Tunisie est frontalière avec l’Algérie [et] avec la Libye. Ce n’est pas nouveau… Vous n’avez pas choisi votre emplacement.” Des propos qui ont suscité l’indignation des Algériens, sentiment relayé par cet édito d’Algérie-Focus.

Le pamphlet d’Éric Zemmour ( Le Suicide français), intello de plateau télé et polémiste fachistoïde est à la fois un bon coup de marketing (65 %des Français disent en avoir entendu parler) et un symptôme du méli-mélo idéologique où s’installe une partie de l’opinion.

La nouvelle année va voir fleurir bon nombre de sondages, tous plus ou moins médiatisés, commandés par le pouvoir en place ou ses détracteurs. Ces exercices « sondagiés » relayés avec empressement et de fortes circonvolutions par les télévisions, radios et la presse écrite, tenteront au passage, de supplanter les extralucides de tous poils; qui comme chacun le sait, ne sont lucides qu’en vastes approximations de faits possibles dans les jours, semaines et mois à venir. Dans cet exercice l’Ifop, suivant la commande de Paris-Match, est dans cette lignée « sondagière » ou l’approximative information, permet toutes interprétations selon la situation et l’ambiance politique du moment. J’ai « posté cet article pour démontrer l’ambiguïté d’un tel sondage et son contenu. Il sert à noircir les pages d’un hebdomadaire uniquement soucieux d’une bonne marchandisation de son édition. MC

La polémique que soulève les derniers propos inscrit dans le livre d’Éric Zemmour, Le Suicide français (Albin Michel), on apprendra que Jean-Marie Le Pen, avec sa fâcheuse déclaration de septembre 1987 (« Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. »), est « avant tout coupable d’anachronisme », (…)

Un article paru très récemment fait pourtant référence aux élections passées de 2014 – Municipales et Européennes – qui ont vus le FN prendre une place importante (trop pour moi) dans l’échiquier électoral grâce entre autre, à une médiatisation complaisante. Par conséquent, cet article garde toute son actualité face aux différents évènements agitant notre quotidien et met en garde sur l’avenir, c’est la raison pour lequel je le poste sur mon blog. Dans l’histoire mondialisée, l’extrême droite n’a produit que malheur au peuple qu’il prétendait servir et amené trop souvent des guerres colonialistes. MC