[…] Un jour de 1966, Georges Pompidou aurait ainsi déclaré : « Arrêtez d’emmerder les Français. Il y a beaucoup trop de lois, trop de règlements dans ce pays. » Depuis qu’elle a été exhumée, cette injonction […] a été reprise par [tous ceux qui portent un] discours libéral ou à des vœux de flexibilité pour l’économie française. […]

Depuis plusieurs jours, Marine Le Pen et sa nièce s’écharpent par médias interposés sur la question de l’avortement. Le politologue et chercheur associé à l’IRIS, Jean-Yves Camus, analyse les répercussions de ces oppositions au sein du Front national, à l’orée de l’élection présidentielle de 2017.

Qui aurait pu croire il y a vingt ans qu’un beau jour la laïcité deviendrait centrale dans le propos politique du Front national, tant son principe semblait étranger à l’extrême droite, plus habituée au bréviaire catho-tradi qu’aux tables de la loi républicaine ?

La laïcité semble bien redevenue subversive. Ceux qui s’en réclament et qui tentent de la faire respecter au sein d’un service public s’exposent aux pires désagréments. Samuel Mayol, directeur de l’IUT de Saint-Denis, en sait quelque chose.

Bien que datant un peu cet article décrypte la manière dont les médias usent, abusent de pouvoirs démoralisant, occultation de la vérité, influençant l’intellect, déstabilisateur de pensées, canalisateurs d’inflexions anti machins ou trucs.

Le président de l’UMP était dans son fief adoptif, mercredi soir à Nice, pour lancer la campagne des régionales et faire la retape de son futur parti, « les Républicains ».
Côté salle, cela ressemble à une rencontre du troisième âge baignée de nostalgie et de culte du chef.

Le Front national est visé par une vaste enquête européenne pour fraude, qui devrait déboucher sur des poursuites judiciaires en France. En effet, pas moins de 29 assistants des 23 députés européens du parti d’extrême droite sont suspectés de bénéficier de rémunérations versées par le Parlement européen, tout en travaillant exclusivement pour le FN sur le territoire français.

Un article paru très récemment fait pourtant référence aux élections passées de 2014 – Municipales et Européennes – qui ont vus le FN prendre une place importante (trop pour moi) dans l’échiquier électoral grâce entre autre, à une médiatisation complaisante. Par conséquent, cet article garde toute son actualité face aux différents évènements agitant notre quotidien et met en garde sur l’avenir, c’est la raison pour lequel je le poste sur mon blog. Dans l’histoire mondialisée, l’extrême droite n’a produit que malheur au peuple qu’il prétendait servir et amené trop souvent des guerres colonialistes. MC