Adoptée le 17 janvier 2021 par la majorité des membres du Conseil français du culte musulman et signée le lendemain à l’Elysée, la « charte des imams » risque de mettre en porte-à-faux les élus de tous bords qui draguent les voix islamistes. En particulier, le LR Pierre Bédier, président du conseil général des Yvelines et maître incontesté de Mantes-la-Jolie.

Réagir contre la destruction de la loi laïcité de 1905 c’est avant tout bouger contre la volonté de Macron qui dans la lignée de ses prédécesseurs, entend finir de pourfendre le droit républicain de 1789 ; en voulant réinscrire le culte catholique dans la constitution française …

Qui viendra nous parler après lecture de ce texte … de race, de racisme, d’exclusion, de clanisme, communautarisme, etc., alors que nous sommes tous issus de la même souche … Comment voulez-vous que les peuples s’entendent en partant d’une telle position ?

Et malheureusement les dogmes religieux n’arrangent rien. MC

Comprendre le jeu des relations internationales ne peut se faire sans la compréhension du fait religieux ainsi que des acteurs qui le constitue. La mondialisation a bouleversé nos sociétés, impactant la culture et la religion, marquant un changement important des liens entre cette dernière et la politique, notamment à l’heure où celle-ci se retrouve instrumentalisée, en proie aux populismes.

Il y a ceux qui ont décidé de vivre sans manger de viande. Ceux qui s’abstiennent de consommer les produits issus d’un animal. Ceux qui tentent de ne plus utiliser d’objets en plastique. Ceux qui ne veulent plus prendre l’avion. Ceux qui ont banni la télévision, ceux qui mangent sans gluten et vivent sans tabac ni alcool.

La revue « Le Point » a souvent des articles « choc ». Ils sont le reflet d’une pensée au minimum droitière, voire plus, de l’actualité, du management gouvernemental, de la société. L’article qui suit est posté à titre d’information et ne reflètent en aucune manière la pensée de l’administrateur de ce blog, sans pour autant dire, qu’il n’y a pas des problèmes cultuels à résoudre dans notre pays. MC

Aujourd’hui, la religion est bien souvent au cœur des contestations des nombreux visages de la mondialisation, au Nord comme au Sud. Au visage militaire et impérialiste de la mondialisation, on oppose la guerre sainte ou la paix. À son visage mercantile, on oppose la spiritualité religieuse. À l’atomisation sociale qu’elle génère, on oppose la solidarité communautaire et confessionnelle.

Voilà bien l’info qui risque de peser lourd dans les élections à venir … elle relance le communautarisme latent, la xénophobie, le délit de faciès, alors qu’il faudrait apaiser les esprit et travailler sur l’intégration à tous les niveaux … MC

Une Française sur trois avorte au cours de sa vie. Pourtant, 40 ans après la loi Veil dépénalisant l’avortement, les obstacles et les inégalités dans l’accès à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), méconnus, sont loin d’avoir disparu.

Alors que le Premier ministre a rappelé le 19 juin 2019 que le Président de la République et le gouvernement souhaitent favoriser la formation d’un « Islam de France », qui serait l’interlocuteur unique des Pouvoirs publics…

En ce jour de l’Ascension, dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa résurrection, son élévation au ciel. Symbolisant un nouveau mode de présence du Christ, qui n’est plus visible dans le monde terrestre, mais demeure présent dans les sacrements. L’Ascension préfigure pour les chrétiens la vie éternelle.

Le temps passe et nous ne savons toujours pas qui ou comment, a été déclenché l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui rappelons le sans avancé aucune conclusion hâtive (genre conspiration) s’est produit le soir même ou Emmanuel Macron devait annoncer ses décisions, après avoir étudié les conclusions du grand débat. MC

A l’heure où s’organise en sous-main à l’initiative du gouvernement, une campagne de dons géantes destinées à la réparation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l’heure où ce sont prononcés des chiffres de dons, frisant l’indécence totale, il est bon de rappeler un certain nombre de vérités. Commençons par le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté qui en voyant les sommes proposées, ont bien du chagrin à se voir autant délaissés au profit d’une bâtisse fut telle représentative de la nation. MC