Parce que l’agriculture et l’agro-alimentaire ensemble doivent approcher en France au moins 1 million d’emplois directs (et jusqu’au double selon d’autres calculs), non délocalisables, ballot !

Emmanuel Macron sent monter la colère. Mais les annonces des 5 et 6 dec 2018,  ne sont qu’une aumône. Défiscaliser une aide régionale est un engagement très limité qui ne concerne qu’une toute petite partie des millions de salariés et de retraités lourdement impactés par la hausse des prix des carburants.

En 2015, la loi de « transition énergétique pour la croissance » verte introduit une « composante carbone » c’est-à-dire un prix de la tonne carbone qu’il est prévu d’augmenter inexorablement jusqu’à atteindre 100 euros la tonne en 2030. À l’époque la ministre de l’environnement se nomme Ségolène Royal et son collègue au ministère des finances n’est autre qu’Emmanuel Macron.

Pour Maria Neira de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il faut insister sur les ravages sanitaires causés par la dégradation de l’environnement

Publié le vendredi 27 septembre 2013, dans un fasciculé édité par le groupe FdG Rhône-Alpes  – Interview Thomas PORCHER Économiste et auteur du livre « Le mirage du gaz de schiste ». Permalien vers l’article

Dans la dénonciation des méfaits des GDS, vous allez plus loin, en présentant cette ressource énergétique non seulement comme néfaste pour l’environnement mais également non viable économiquement.

Extrait de l’excellent dossier Ecologie gaz de schiste de Politis N° 1230 que je vous recommande de lire de bout en bout. MC

Les industriels français exercent un lobbying intense en faveur de l’exploitation du gaz de schiste en France et en Europe.