Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a dénombré 222 actes islamophobes entre le 13 novembre et le 23 décembre 2015, soit deux fois plus qu’au cours de la même période l’an passé. Il ne s’agit pas d’une surprise.

L’extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français reconnus coupables de faits de terrorisme figure bien dans le « projet de loi constitutionnelle de protection de la nation », présenté mercredi 23 décembre au conseil des ministres.