Vous ne supportez plus les surenchères identitaires, mais vous ne savez plus quoi répondre à vos proches qui participent à cette inflation des catégories essentialistes, qu’elles soient religieuses, racialistes, nationalistes ou « de genre »; alors lisez d’urgence François Noudelmann. [Un ordre qui bien évidemment n’engage que l’auteur Yann Didier, auteur de cet article – MC]

Ce n’est malheureusement pas nouveau la presse indépendante souffre de manque de répartition de la publicité accaparée à la fois par les médias audiovisuels et par les centrales d’achats groupés que régissent les quatre entreprises possédant une multitude de titres, (dont des « gratuits » distribués dans les centres « métropole », uniquement financés par la publicité), mais aussi d’une désaffection des lecteurs abonnés, d’une certaine mévente dans les kiosques ce dont les messageries sont en grande partie responsable (mauvaise répartition auprès des détaillants, refus de reprendre les invendus, refus d’achalandage, etc.) MC

Ce mensuel, qui depuis fort longtemps tente de vulgariser les « SCIENCES » ; « Science & Vie » (récemment racheté à Mondatori par le Groupe Reworld Media) a vu ses rédacteurs se mettre en gréve … Les Raisons …

Catherine Wihtol de Wenden est directrice de recherche émérite au CNRS et enseignante à Sciences Po (Paris). Elle répond aux questions de Pascal Bonniface de l’IRIS, à l’occasion de la parution de l’ouvrage « Atlas des droits de l’homme », dont elle a dirigé l’élaboration, préfacé par Henri Leclerc et paru aux éditions Autrement.