Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a dénombré 222 actes islamophobes entre le 13 novembre et le 23 décembre 2015, soit deux fois plus qu’au cours de la même période l’an passé. Il ne s’agit pas d’une surprise.

Il devient de plus en plus difficile de nier que l’islamophobie se développe en Europe. De l’attaque contre des mosquées en Suède aux manifestations de « bons allemands » tous les lundis contre une prétendue invasion musulmane, chaque jour les preuves s’accumulent.

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a consacré l’introduction de son rapport sur l’année 2013 à expliquer pourquoi elle acceptait finalement le terme d’islamophobie, ce que la plupart des grands médias se sont gardés de reprendre.