On sauve les apparences, pas le climat.

Cette phrase fait depuis mercredi soir une relative unanimité entre des diplomates des pays du Sud et des représentants des associations qui suivent les négociations dans la zone bleue des accrédités auprès de la Conférence sur le climat.

Le devenir de la planète se jouera à Paris.

La 21e conférence mondiale sur le climat (COP 21) se déroulera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre prochains. Près de 40000 participants, venus des quatre coins de la planète, seront réunis. Quels sont les enjeux d’un rassemblement d’une telle ampleur?