En fouillant les archives du climat consignées dans les calottes polaires, une poignée de glaciologues ont mis en évidence le rôle du gaz carbonique. Un de ces pionniers rappelle comment les chercheurs ont contribué à éclairer une question devenue politique.

Le devenir de la planète se jouera à Paris.

La 21e conférence mondiale sur le climat (COP 21) se déroulera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre prochains. Près de 40000 participants, venus des quatre coins de la planète, seront réunis. Quels sont les enjeux d’un rassemblement d’une telle ampleur?

De la voiture électrique aux véhicules à hydrogène, les multinationales de l’automobile ne manquent pas d’idées pour remplacer le pétrole. Certaines pensent même avoir trouvé, avec les agrocarburants, l’essence du futur, produite avec du maïs, du soja ou encore de la canne à sucre. Mais cette solution pose davantage de problèmes qu’elle n’en résout.