Ils sont grands, attrayants, animés. Ils regroupent bon nombre de boutiques autour d’une grande surface, disposent de restauration, cinéma, salle de sport, de jeux et surtout de parkings à l’immédiate proximité. C’est le rêve pour une certaine forme de clientèle.

L’envers du décor est beaucoup moins joli, c’est souvent la disparition de terres agricoles, bon nombre d’emploi précaire à moindre rémunération et surtout ils contribuent à faire disparaître les petits artisans commerçants des centres villes affaiblissant ainsi l’animation des villages et villes.

C’est aussi la perte de relations amicales et d’échanges commerciaux qui avec son boucher, sa boulangère, son épicier, sa quincaillère, son coiffeur, sa mercière, etc. des commerces à jamais  perdus. MC