Ils ont encore quelques semaines pour profiter de l’aubaine : jusqu’au 31 décembre, tous les agriculteurs amis du progrès peuvent réclamer au ministère de l’Agriculture une subvention mahousse.

En tout cas, dans un premier temps, les restrictions d’utilisations de pesticides contenant du glyphosate … font des mécontents parmi les actionnaires … mais de ce côté-là, franchement on s’en fiche … !

Absence de beurre dans les rayons : explications !

Ce n’est pas parce que j’ai « trouvé » cette info sur un support très peu médiatisé, ce n’est pas […]

Elle aurait pu rester une ferme bretonne comme les autres, et subir la crise, comme les autres. Pourtant, quand il a repris la ferme paternelle des Petits-Chapelais, Gilles Simonneaux s’est tourné vers le bio et s’est diversifié, quand ses voisins intensifiaient et se spécialisaient. Visite guidée avec un paysan qui a redonné du sens à son métier.

Il suffit d’arpenter les allées d’Auchan, d’Intermarché ou de Carrefour, comme je l’ai fait au cours des derniers jours, pour mesurer l’ampleur des mensonges de la grande distribution en ce qui concerne le « Made in France ».

L’Union Européenne et les États-Unis ont entamé un cycle de négociations en vue d’adopter un accord transatlantique sur le commerce et l’investissement dit aussi TAFTA. Ce traité devrait aboutir fin 2014 à la création d’un vaste espace économique dérégulé représentant 50% du PIB mondial. Ce traité serait l’un des plus grands accords jamais conclu et entraînerait, à en croire le mandat de négociation de la Commission européenne « le plus haut niveau de libéralisation tel qu’il existe dans les accords existants » tout en poussant à son paroxysme une concurrence dite « libre et non faussée ».

Partout en Europe, les politiques d’austérité menacent les libertés, hypothèquent la paix et engendrent la faim. Imposées aux peuples par les institutions et gouvernements européens, elles ont généré le chômage de masse, les crises éco logiques, le pillage des terres et du travail paysan.