Européennes : Foire d’empoigne à l’extrême droite.

En vue des européennes du printemps prochain, Nicolas Dupont-Aignan (1) ne fait pas que les « poubelles du FN », comme l’ont accusé les lepénistes après le ralliement de 19 conseillers régionaux élus en 2015 sur des listes d’extrême droite et celui de Bernard Monot (2), l’économiste de Marine Le Pen. Il compte aussi dans ses rangs Charles Gave (3), 75 ans, président de l’Institut des libertés.

Lire la suite

« Les Républicains » de Wauquiez, miroir du « Front National » ?

[…] Désormais exclu de son parti Les Républicains, Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine […] va désormais devoir se trouver un nouveau port d’attache. […] Il a répondu aux questions de « Libération »

Des questions pour les six prochains mois !

(…) La longue séquence électorale du printemps (présidentielle et législatives, de la fin avril jusqu’à la mi-juin) donnera à la France son cadre politique pour cinq ans. (…)

Lire la suite

FN, pourquoi changer !

En dépit de l’absence de Jean-Marie Le Pen, l’université d’été du Front national a été le théâtre d’un retour aux vraies valeurs du parti. Avec, plus que jamais, l’obsession de la menace migratoire. Lire la suite