C’est le type même d’info dont il faut se méfier… À qui, sert-elle, qui a intérêt à ne pas la diffuser, qui préfère la cacher…

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui il y a bien un rejet populaire envers Emmanuel et Marine, alors Xavier à peut-être une chance d’être élu par défaut. Ne croyons surtout pas, que pour autant les actes et le sens des décisions gouvernementales changeraient en faveur de la démocratie et du peuple ouvrier. Les loups se partagent toujours le gâteau. MC

J’avais juré sur la Sainte Vierge, la semaine passée, que je ferais un article rempli de belle espérance et le voici. Citons pour commencer le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) : « Selon une étude menée par des scientifiques du CNRS, un système agroalimentaire biologique et durable, respectueux de la biodiversité, pourrait être mis en place en Europe. » Pas mal, mais pas suffisamment précis.

Longtemps, ils furent les « hussards noirs de la République », les plus laïques d’entre les laïques. Mais les professeurs sont des citoyens comme les autres : les débats qui traversent la société les animent eux aussi, voire les déchirent.

Un tweet de Vox, le parti espagnol d’extrême droite, à l’encontre du journal satirique El Jueves inquiète les démocrates. Vox y fait de la délation en donnant le nom et la localisation des bureaux de l’éditeur du journal. Sur Twitter, le parallèle est fait avec Charlie Hebdo. Extrême droite, islamistes, deux tendances, mais une même haine envers l’humour.

Une mission d’information sénatoriale a présenté, mercredi 07/07/2021, ses recommandations pour répondre aux besoins de jeunes durablement touchés par la crise sanitaire et économique.

Samedi 3 juillet 2021, Attac menait une action pour « dénoncer l’enrichissement indécent des milliardaires pendant la crise ». Parmi eux, Bernard Arnault, ayant « vu ses avoirs personnels augmenter de 62 milliards d’euros », et son groupe LVMH, s’apprêtant à « verser 3 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires en 2021, soit une hausse de 25 % par rapport à l’année précédente ».

En signe de contestation, Attac a ainsi déployé une banderole sur l’immeuble-siège de LVMH pointant « le gang des profiteurs », et aspergé de gouache noire la Samaritaine, magasin du même groupe de luxe.