[Un court extrait d’analyse d’une interview de Philippe-Joseph Salazar parue dans un article de Médiapart. En tout état de cause c’est d’abord un rhétoricien et ensuite il en a « tiré » une philosophie qui paraîtra à certains des lecteurs fort orienté anti tout. Reste comme d’habitude, que toutes lectures enrichissent le lecteur en lui permettant de fourbir ses arguties. MC.

Il est suivi d’un ajout de JJ Bey que je remercie]

Écouter les mots par François Taillandier. Moi qui ne rate pas une occasion de pester contre l’invasion de l’anglais et contre le mauvais français de tant de politiques et de gens de médias, je serais bien mal venu de regarder de haut l’attachement aux langues régionales ou minoritaires – mépris que certains de mes correspondants ont cru parfois déceler, et qui n’est pas le mien.