On connaît bien le rôle de Jean Jaurès durant l’affaire Dreyfus.

On sait moins que, peu avant cette dernière, le massacre des Arméniens de l’Empire ottoman, en 1895, constitue pour lui une sorte de répétition générale de l’action qu’il mènera en faveur du capitaine Dreyfus.

Catalans, Ecossais, Flamands… L’Europe de l’Ouest succombe à son tour aux sirènes du séparatisme. Les nouveaux nationalistes se retranchent tels les seigneurs féodaux derrière leur bien-être économique, sous couvert de défendre leur identité.

Ivaïlo Ditchev : Pour comprendre les mouvements séparatistes européens de ces 20 dernières années, je propose de nous livrer à la simulation suivante.