La France perd son sang et ses dirigeants font des moulinets autour du thème du « redressement productif ». L’Europe est un sujet de dissertation, mais ne protège ni nos atouts industriels ou agricoles, ni le travail et l’emploi. Bien au contraire, l’austérité qui s’y déploie partout conduit à la récession. (…)

Après la carte bleue et sa puce électronique vendus aux USA, la moutarde de Dijon produite en Chine, c’est l’adieu à la cigarette Gauloises fabriquée en Pologne, un autre symbole français part en fumée. MC

Dans la tourmente financière actuelle, les retours nostalgiques prospèrent. Leurs logiques pourraient se résumer ainsi : puisque « c’était mieux avant » – avant la mondialisation, la désindustrialisation, la montée du chômage, l’effritement des structures d’encadrement social (école, partis, Eglises) -, alors les qualités qui manquent à notre présent se nichent dans notre passé. Est-ce si vrai ?