Vendredi 22 février 2019, de grandes manifestations citoyennes, d’une ampleur inédite, ont éclaté un peu partout en Algérie. […] Pour prendre de la perspective sur la question, nous avons interrogé Benjamin Stora, historien de la guerre d’Algérie et président du Musée national de l’Histoire de l’immigration.

En Algérie, la contestation écologique contre le gaz de schiste rejoint la contestation sociale de la jeunesse sacrifiée. La rentrée s’annonce houleuse pour le pouvoir algérien.

En visite à Tunis, lundi 20 juillet, l’ex-président français a déclaré : “La Tunisie est frontalière avec l’Algérie [et] avec la Libye. Ce n’est pas nouveau… Vous n’avez pas choisi votre emplacement.” Des propos qui ont suscité l’indignation des Algériens, sentiment relayé par cet édito d’Algérie-Focus.