Journaux, magazines, radios et télévisions ont suivi pas à pas, du 17 au 19 mai 2021, le débarquement massif de migrants – entre 8 et 9 000 selon les autorités espagnoles –, en majorité marocains, sur les plages de Ceuta, enclave espagnole en terres chérifiennes. 

Jeudi 10 juin 2021, le président de la République a annoncé la fin de l’opération Barkhane, sept  ans après sa mise en place. Le lendemain, la ministre des Armées, Florence Parly, a toutefois précisé qu’il s’agissait d’un changement de dispositif et non d’objectif, dispositif qui sera révélé courant juin, lors du sommet de la coalition pour le Sahel à Bruxelles. Comment interpréter ce revirement militaire français au Sahel ? Le point avec Caroline Roussy, chercheuse à l’IRIS, responsable du programme Afrique/s.

Aucune commission d’enquête parlementaire ne permettra de connaître le montant des extravagantes dépenses de la France en Afrique pendant plusieurs décennies et, depuis 2013, après l’envoi d’un important contingent au Sahel.

Le malheur n’est pas que ces organismes se trompent, c’est que les éditorialistes et journaleux s’en emparent et tirent des conclusion autoguidant l’information et mésinformant les électeurs… Depuis le temps que nous vous disons que l’info doit être recoupée plusieurs fois, pour essayer d’en extraire une pseudo-vérité, permettant de vous faire votre analyse… MC

Vincent Bolloré est en passe d’arrimer Europe 1 à sa chaîne CNews, qui est devenue un instrument de propagande en faveur d’une fascisation des esprits. Cette opération, qui intervient après l’annonce du rapprochement TF1-M6, dessine le paysage sinistre d’un audiovisuel que la puissance publique abandonne aux puissances d’argent et à la droite

Le RN a voulu devenir un parti normal… aussi est-il normal que son résultat soit normal ou normalisé à l’image de toute la classe politique… ce qui prouve bien que les électeurs ne croient absolument pas à une différence entre une gestion RN et la Macronie dans les Villages, régions et a fortiori la présidence française. Il est donc normal que l’abstention fasse partie des aléas de ce parti. MC

Cette fois, c’est du sérieux. Après la vente bidon montée avec le concours d’une (fantasque) milliardaire canadienne (« Le Canard », 12/5), le postulant au palais de Nanard n’est autre que François Pinault, troisième fortune familiale française. Il va se faire un plaisir de débourser 80 millions.

Depuis quinze ans, Gaza a subi cinq expéditions punitives : 2006 (« Pluie d’été ») ; 2008-2009 (« Plomb durci ») ; 2012 (« Pilier de défense ») ; 2014 (« Bordure protectrice ») ; et 2021 (« Gardien des murailles »). Israël a choisi ces noms pour mieux maquiller les assaillants en assiégés.

Les membres du groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ont été convoqués par courriel à une séance consacrée à la baffe reçue par Macron le 8 juin dans la Drôme.