À force de propos haineux, de « monter » médiatique raciste, de laisser s’organiser des ghettos communautaristes autour des cœurs de villages, d’invectiver-designer l’émigration comme vecteurs de tous les maux (vols, maladies, travaux « au noir », détournement de denier public, concentration familiale, etc.), de nier, hier comme aujourd’hui, la responsabilité de l’État français (de même que ces entrepreneurs) sur le plan morale et économique envers les ex-colonisés, de diffuser sans filtres, films, débats et reportages médiatiques stigmatisant toutes formes de violences… À force de ne claironner que le côté sombre des événements…

Devons-nous nous étonner de la découverte de cette « affaire d’État »… tout en étant bien conscient que nous sommes en « période électorale », présidentielle et législative, en 2022… dans peu de mois !

Pendant que les journaleux parlent de « ça », personne ne parle du pouvoir d’achat en baisse, du nombre chômeurs et de demandeurs obligés de se présenter auprès des associations caritatives pour survivre, des demandes incessantes de dons pour telles ou telles recherches médicales ou associatives, dans la détresse, ETC.

Gros coup de gueule, grosse colère contre cette constitution, ce gouvernement érigé en royaume dans l’exacte lignée des précédents, et n’étant que sa conséquence. Raison qui me poussera entre autres, à voter pour un programme préconisant une nouvelle constitution.

MC

A la veille de la COP26, qui doit se tenir du 1er au 12 novembre 2021 à Glasgow (Ecosse), les experts du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) viennent de publier leur deuxième rapport sur l’« écart de production » d’énergies fossiles dans le monde (« Production Gap Report »).

Pendant le confinement de mars-avril 2020, malgré la fermeture au public des lieux consacrés à la culture (cinémas, musées, salles de spectacle…), les pratiques culturelles des Français n’ont pas diminué et ont même pour certains domaines plutôt augmenté (Pratiques culturelles en temps de confinement, DEPS, ministère de la Culture, 2020).

… des points d’infos pour… essayer de comprendre !

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 dans l’intention de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade.

Négocié à la hussarde pendant les vacances d’été, un accord sur la retraite complémentaire du privé – l’AGIRC-ARRCO – vient d’être signé par le Medef, la CFDT et la CFTC qui ne représentent qu’un tiers des salariés.

Pourtant, tous les salariés, Femmes-Hommes, en supporteront les conséquences.