Trump est un président tristement normal.

Deux ans après son élection, les républicains perdent en effet le contrôle de la Chambre des représentants, où ils étaient majoritaires depuis 2010, et gardent le contrôle du Sénat mais dans une conjoncture qui leur était extrêmement favorable.

Lire la suite

Une reforme décriée par les assemblées

Enfin sénateurs et députés sur cette reformes ne seraient pas (tous) des moutons acceptant la voix d’son maitre Élyséen … Cette reforme des institutions doit les « toucher » dans leur portefeuille a biftons, pour qu’ils mugissent de la sorte !

Lire la suite