Enfin sénateurs et députés sur cette reformes ne seraient pas (tous) des moutons acceptant la voix d’son maitre Élyséen … Cette reforme des institutions doit les « toucher » dans leur portefeuille a biftons, pour qu’ils mugissent de la sorte !

Le projet de loi de transition a été profondément remanié par les sénateurs. Le changement de majorité du Sénat, repassé à droite en septembre dernier, a produit des effets notables sur la loi de transition énergétique.