Dans le maelstrom des annonces de reformes que ne cesse « d’ouvrir » Emmanuel Macron aux niveaux de fronts sociaux depuis le Code du travail à celle de la SNCF et des accès aux facs d’aujourd’hui, passe inaperçue « les reformes du front institutionnel ».