Quel est ce chiffre qui affole à ce point les compteurs des détracteurs de Jean-Luc Mélenchon ? N’est-ce pas plutôt les 20 % desquels il est crédité dans les intentions de vote, déstabilisant les scénarios établis pour le second tour de la présidentielle ?

En dehors de l’abus du « JE » dans les réponses dénotant une ambition « impériale », c’est aussi un certains nombres d’annonces très avantageuses … pour le capital. MC

Quelle analyse faites-vous de la situation économique de la France et de l’Europe aujourd’hui ?